Comment limiter la casse au buffet à volonté chinois ?

Quand on suit une alimentation particulières type paléo, sans gluten ou flexitarien difficile de rester zen devant un buffet chinois à volonté.

Surtout pendant les vacances où l’on a tendances à se relâcher tant au niveau alimentation, qu’au niveau exercice physique.

En effet difficile de ne pas succomber à la tentation ou jouer au moralisateur de service. Pour qui passerez-vous ? Au gendarme de service !

Et puis quand on va dans des restaurants chinois, on en veut pour notre argent, sinon pas la peine d’y aller… Surtout moi, je voulais goûter à tout.

Pour les plus pressé la vidéo

Lien direct de la vidéo sur Youtube : https://youtu.be/baLslWMD07c

Avant voici comment je mangeais au buffet à volonté des restaurants chinois !

Avant que j’adopte une alimentation paléolithique, je me souviens que je sortais du restaurant plié en deux par un mal de ventre, d’estomac intense.

Je goûtais à chaque sorte de nems, de samossas, de ravioles à la vapeur, de beignets au crevettes. Et le pire c’est que je faisais 2 passages…

Quand ils ont commencé à apparaître dans les buffets, je prenais des tonnes de makis, de sushis.

Avez-vous déjà consommé des sushis, makis dans les buffets à volonté chinois ?

Bien souvent ils ne sont pas formidables. Pourtant je faisais encore 2 passages…

Ensuite j’enchaînais sur les plats chauds.

Je commençais par les fruits de mer (surtout des crevettes en sauces) que j’accompagnais de riz cantonais, puis je passais à un mélange de viande (canard laqué, bœuf au caramel, poulet lait de coco) avec des nouilles sautées.

Là encore je faisais un carnage !

Puis je passais au stand Wok.

Pour le principe de tout faire…

Enfin je terminais par le dessert : une part de tarte chocolat, une coupe de litchis au sirop, 3 boules de glaces…

Vous comprenez pourquoi j’avais mal ventre ?

Quand j’y repense je me demande comment je n’ai pas eu d’indigestion…

Comme vous le voyez, je partais de loin. Tout est une question de mentalité et de mauvaises habitudes.

Alors comment réagir quand vous êtes « obligé » de manger dans un restaurant chinois alors que vous suivez une alimentation particulière.

Mes astuces pour limiter la casse au buffet à volonté

Même si vous êtes en cheat day, ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi ?

De toutes façons votre organisme ne vous ne le pardonnera pas…

Maintenant quand je vais au restaurant chinois voici comment je procède.

Les fritures tu n’en abuseras pas !

Je sais : « C’est gras, c’est bon ! »

Mais pensez vous que ce soit judicieux d’avaler sans retenu des fritures comme les nems, des beignets ou autres samossas.

Désormais je me sers une bonne assiette de friture mais avant de me resservir, je laisse passer 5 minutes. En attendant je bois un verre d’eau.

Des protéines tu privilégieras

Avant je suis sûr que vous faisiez comme moi : Peu de viandes et beaucoup de riz cantonais, nouilles sautées.

Inversez la tendance !

C’est ce que je fais depuis que j’ai appris que les protéines accélèrent le sentiment de satiété. Autrement dit c’est le coupe faim par excellence.

De plus, limiter sa consommation de riz, nouilles permet de réduire sa consommation de sucres : votre organisme aura moins d’insuline à sécréter et vous n’aurez plus le pic d’insuline synonyme de lourdeur dans l’estomac et de coup de fatigue.

Sucre de synthèse tu oublieras

Oubliez les desserts à base de sucres de synthèses c’est le conseils à suivre, si vous ne deviez en suivre qu’un seul.

Je sais que les tartes au chocolat ont l’air délicieuses mais ce n’est qu’une impression. Pour en avoir ingurgité une quantité phénoménale, elles sont très moyennes. Je sais que vous le savez pertinemment.

De toute façon, du temps où j’en mangeais encore, je ne prenais plus aucun goût, je me remplissais de ces tartes au goût sucrée basique.

Je ne dégustais rien : le cerveau quand il est rassasié ne permet plus d’apprécier toutes les subtilités du goût. N’avez-vous jamais remarqué que quand vous avez hyper faim, vous sentez toutes les subtilités d’une cuillerée de riz basmati, alors que quand vous n’avez plus faim, cette même cuillerée de riz n’a plus du tout la même saveur.

C’est exactement la même chose avec les glaces.
Entre nous, la plupart ont un goût très chimique.
Alors pourquoi continuer à vous empoisonner ?

Même chose pour les litchis au sirop, c’est trop sucré !

Préférez plutôt une salade fruit avec des fruits naturels à base de pastèques, pamplemousses ou ananas.
Alors certains restaurants y rajoutent du sucres mais c’est toujours moins sucré que vos desserts habituels.

Vous savez que j’ai raison !
Nous sommes tous comme ça, c’est la nature humaine: Lorsqu’on sait que c’est à volonté, on en veut pour son argent, même si on a plus faim…

Si vous êtes honnête avec vous, vous savez que vous n’avez jamais faim à ce stade du repas… Vous prenez les desserts pour prendre un dessert.

Pour aller plus loin

Alors je me suis focalisé sur les restaurant chinois à volonté car c’est ceux que je connais le mieux, mais cet article s’applique à tous les restaurants à volonté : les japonais, les restaurants de routiers.

Je sais que c’est pratique, pas cher et on peut se gaver.

Je ne vais pas vous jeter la pierre, moi aussi cela m’arrive encore de temps en temps. Cependant depuis que je m’applique ces quelques conseils basiques je limite considérablement la casse.

A vous de jouer !

Présentation de la vidéo

Besoin de maigrir durablement ?


Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *