Astuces naturelles pour démarrer un régime flexitarien

régime flexitarienAvez-vous déjà songé à adopter un régime flexitarien?

Il s’agit d’un régime inspiré du végétarisme mais un peu plus flexible, d’où d’ailleurs son appellation flexitarien.

A vrai dire, il ne s’agit pas d’un simple régime qu’on délaisse lorsqu’on a perdu les kilos qu’on voulait. Non, il s’agit plus d’un mode de vie qui consiste à privilégier les aliments d’origine végétale et laisser de côté ceux d’origine animale. La différence avec le végétarisme est qu’on peut se permettre de manger de la viande de temps à autre. Il s’agit donc d’un régime sans frustrations à appliquer à longueur de temps. Pour adopter ce nouveau mode de vie, voici quelques conseils pour perdre du poids, dans la bonne humeur.

Régime flexitarien ou inverser le mode de pensée

Nous avions l’habitude de composer notre assiette de la manière suivante : d’abord la viande, ensuite les féculents et s’il reste un peu de place, ajouter des légumes. Pour adopter le régime flexitarien, il suffit d’inverser les priorités, d’abord les légumes, ensuite les féculents et enfin, s’il y a un peu de place mettre de la viande. Vous pensez peut-être que vous trouverez toujours de la place pour la viande. Mais en priorisant les légumes, vous apprendrez à baisser la quantité de viande dans votre assiette jusqu’à pouvoir vous en priver aux prochains repas.

Choisir ce qu’on met dans son panier

Un régime quel qu’il soit consiste toujours à modifier ses achats. Dans le régime flexitarien, la règle générale est de délaisser tout ce qui est animal au profit du végétal. Fidèles à notre sens des priorités, se diriger d’abord vers le rayons fruits et légumes. Si en plus vous faites vos courses au marché, vous gagnez sur la qualité des produits. Misez sur la variété, votre assiette n’en sera que plus diversifiée au moment des repas. Hormis les légumes, penser également à se ravitailler en légumineuses et autres céréales. En limitant sa consommation de viande, il faut faire le plein sur les protéines végétales afin d’éviter les carences.

Troquer la viande avec le régime flexitarien

Oui, il s’agit d’un régime qui n’exclut pas le fait de manger de la viande. Mais pour qu’il fonctionne, il faut aussi observer une certaine discipline. La viande apporte un apport en protéines à l’organisme, aussi, il faut un peu lorgner du côté du panier des végétariens pour avoir sa ration. Parmi les plus connus on a le tofu. On retrouve d’ailleurs une multitude de recettes à base de tofu qu’on peut préparer chez soi sans problèmes. Penser aussi à privilégier les féculents et céréales comme le riz, le quinoa ainsi que les pâtes. Une autre alternative consiste à cuisiner des légumineuses comme les pois chiches, les fèves et autres haricots. Sinon, comme on adopte un régime flexible, on peut s’accorder de cuisiner de temps à autre des œufs et du poisson. Dans le cas où on aurait envie de se faire un bon steak, pas de soucis, je conseillerais juste de s’approvisionner auprès de son boucher qu’auprès du rayon surgelé.

Remplacer certains aliments

Se ravitailler en produits de base, donc qui n’ont pas été transformés. On fera la croix sur la farine blanche, le sucre blanc ou le pain blanc. Au lieu du lait de vache, privilégier le lait de chèvre ou du lait de brebis. L’idéal serait bien entendu de prendre du lait d’amande ou de soja. Pour les fanas de fromage, on en trouve de plus en plus de variétés adaptés au régime végétarien. Pour l’huile, on peut facilement trouver de l’huile d’olive ou encore l’huile de canola.

Apprendre à cuisiner

Si on veut adopter un nouveau mode de vie, il faut se mettre aux fourneaux. Cuisiner des plats végétariens n’est pas plus compliqué que de préparer un plat classique. Il suffit d’appliquer le principe de base, prioriser les légumes, ajouter des féculents et peut-être mettre de la viande. La recette la plus simple consiste à faire un sauté de légumes avec de l’huile d’olive. On ajoute un peu de tofu, quelques épices et le tour est joué. Côté boissons, le smoothie est excellent pour faire le plein de nutriments et par la même occasion, peaufiner son régime. On prend quelques fruits, des légumes, ajouter du lait de soja et des graines de lin et on a un cocktail de vitamines aux effets revitalisants.

Varier les plaisirs

Si vous avez l’impression que le flexitarisme flirte beaucoup avec le végétarisme, c’est normal. Limiter sa consommation de viande incite à trouver d’autres alternatives pour compenser ses apports. Mais l’avantage du flexitarisme réside dans le fait qu’on ne supprime pas la viande et qu’on peut de temps en temps céder à la tentation. D’ailleurs, si vous êtes invité chez des amis, vous n’aurez pas à embarrasser vos hôtes que vous avez adopté un nouveau mode d’alimentation et qu’ils doivent s’y plier. Par ailleurs, si l’envie vous prend de faire un petit resto, n’hésitez pas à manger indien, mexicain ou chinois. Ces restaurants proposent de bons plats sans viande mais tout aussi succulents.

Miser sur les fruits secs

Dans la famille des fruits secs on a les amandes, noisettes ou encore les cacahuètes. On a aussi les fruits déshydratés comme les raisins, abricots ou encore les figues. Ils sont parfaitement indiqués dans un régime et particulièrement, flexitarien. Ils sont riches en minéraux, vitamines et autres nutriments qui peuvent compenser d’éventuelles carences. On conseille de prendre des fruits secs au petit déjeuner ou en cas de petite fringale. Si on souhaite perdre du poids, il vaut mieux ne pas avoir la main lourde sur les fruits secs. En effet, contrairement à un fruit frais, le fruit sec est beaucoup plus calorique. Pour éviter d’être tenté de grignoter à longueur de journée, penser à mettre le bocal, loin de toute tentation. Sinon, si on a fait quelques exercices, on peut bien s’accorder une petite récompense pour regagner un peu d’énergie.

 

Si vous pensez que le régime flexitarien n’est pas fait pour vous tenter le régime paléolithique ou le régime sans gluten

Besoin de maigrir durablement ?


Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *