Présentation de la philosophie Paléo

Nutrition Paléo

La semaine dernière je vous expliquais pourquoi j’ai eu besoin de maigrir en urgence et comment j’ai découvert la philosophie paléo. Vous avez pu découvrir des photos avant/après. Aujourd’hui je vais vous décrire plus en détail ce mode de nutrition. Si vous n’avez pas lu le premier article, c’est ici : Comment j’ai fondu grâce au régime paléo

Ma conception de la nutrition paléo

Tout d’abord, pardon aux puristes et aux intégristes de la philosophie ! J’ai volontairement réadapté ce mode d’alimentation le rendant plus accessible. L’idée pour moi, n’étant pas de créer de la frustration, contribuant au sentiment d’échec et conduisant à l’abandon…

Déjà, pour moi le paléo n’est pas un régime mais plus un style alimentaire. A part les 2 premiers jours, je n’ai eu aucune sensation de frustration. Mon organisme s’est naturellement adapté à cette nouvelle hygiène de vie…

Pour faire simple, il faut manger comme nos ancêtres chasseurs-cueilleurs.

Les aliments à éviter quand on suit la diététique paléo.

  • Pas de produits transformés (plats surgelés, pizzas, frites, croissants, pâtisseries…)
  • Eliminez le sucre industriel et les jus : à l’époque quand nos ancêtres tombaient sur du miel c’était quasiment un miracle. Ce qu’il mangeait en sucre dans toute une vie, nous le mangeons en 1 semaine !
  • Il faut bannir les céréales (pain, biscotes). D’une manière générale les sucres lents et féculents (pâtes, riz, pomme de terres). J’y mets un bémol : les légumes pays comme les ignames, le fruit à pain, dachine ou ti-nain peuvent être consommés mais avec modération. Par exemple, la recette du ti-nain lan morie est paléo.
  • Limiter sa consommation de produits laitiers contrairement à ce que le lobby des produits laitiers veut nous faire croire.
  • Eviter aussi les haricots rouges, lentilles et autres pois.

Là, vous commencez à penser tous que je suis fou ! Comme ma femme : « C’est n’importe quoi ton truc, tu te rends compte tu auras plein de carences… » En plus ce régime est compatible avec ma philosophie de ne pas se goinfrer au petit déjeuner. Vous pensez que nos ancêtres ouvraient le frigo pour prendre le repas le plus important de la journée. Ils mangeaient quand ils le pouvaient et surtout, mangeaient en petite quantité.

Je ne suis pas totalement d’accord avec ce graphique, notamment pour les protéines car ce n’est pas évident pour tout le monde de manger de la viande sauvage régulièrement… Cependant, il donne une bonne vision du mode de nutrition paléo.

Régime paléo

source : http://www.espace-musculation.com

Les aliments à privilégier.

  • D’abord les protéines : viandes, poissons, oeufs mais pas de soja. Désolé pour les végétariens, le Ital (régime alimentaire des Rastafariens) ne suffit pas. Notre corps à besoin d’abord de protéines. C’est ce qui va nous apporter la sensation de satiété.
  • Les légumes crus et cuits peuvent être pris à volonté. J’en ai abusé et franchement cela tient au corps tout l’après midi.
  • Les aliments riches en bon lipide (avec l’Oméga 3) : toutes les noix et amandes. Moi-même je prends de la noix de cajou réputée très grasse et j’ai eu quand même des résultats. Les avocats sont compatibles : les bons lipides ne sont pas nos ennemis. Le beurre aussi peut être utilisé pour cuire la viande, mais surtout pas la margarine.
  • Tout ce qui est café, thé, chocolat noir (70%), du bon fromage (camembert, bleu, etc…) mais aussi le vin et la charcuterie peuvent être consommés mais avec modération.
  • Tous les fruits (mangue, banane, pomme) peuvent être pris vers 10h ou au goûter
  • Des légumes pays (en petite quantité) comme l’igname, patate douce, fruit à pain toujours en accompagnement de légumes verts (concombre, chou fleur, chou de Bruxelles).

Le principe des  « cheat day »

Bonne nouvelle pour les gourmands, le régime permet d’avoir un jour  par semaine, où on mange tout ce que l’on désire : Mac Donald, KFC, Kebab, Pizza, Frites, sushi… C’est ce qui est bien dans ce mode d’alimentation,  c’est qu’au moins 1 jour par semaine on peut se faire plaisir…

C’est le principe des 80 / 20. On se nourrit  80% du temps correctement, et si l’on désire on mange ce qu’on veut. Si l’on considère que dans 1 semaine on prend 21 repas, on peut se lâcher sur 4 repas… Moi je fais mes cheats day le samedi soir et dimanche… Mais vous verrez, quand vous allez voir les résultats, vous n’allez pas totalement vous lâcher… Vous pourrez avoir des sensations de lourdeurs à l’estomac car celui-ci aura perdu l’habitude de digérer ce type d’aliments.

Le bienfait du régime paléo

Le premier bénéfice de ce mode d’alimentation est la perte du gras. On fond sans perdre le muscle. Ensuite on devient plus productifs car à 14h je n’ai plus le fameux coup de barre. Enfin, je suis moins souvent malade et cela c’est vraiment top.

En attendant la semaine prochaine, où je vais vous raconter mes 2 premiers jours de régime et mes premières courses paléo, dites-moi dans vos commentaires ce que vous pensez  du paléo. Pensez-vous être capable de vous lancer. Sinon, qu’est-ce qui vous en empêche…

Découvrez aussi mon programme Starter Paléo :

couverture guide Starter Paleo

Besoin de maigrir durablement ?

Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

8 comments

  1. maryse dit :

    Je pense que c’est une bonne hygiène de vie. Mon fils a essayé et il a eu de.bon résultat

  2. flore dit :

    Bonjour ben moi je reste perplexe je vais tenter je verrais en tt cas merci de partager ça avec nous

  3. ceeckh dit :

    Bonjour,

    je suis à un tournent de ma vie où une bonne reprise en main s’impose. Je suis donc venue assez naturellement au régime paleo qui semble me convenir. Je commence donc à m’équiper pour pouvoir commencer rapidement.

    Merci pour tes retours d’expérience,

    Cécile

  4. de Schaetzen dit :

    J’ai commencé depuis presqu’un mois. beaucoup de mal à perdre du poids c’est dernière année et là ça marche. Plus de coup de pompe, pluss d’hypoglycémie et de mal aise quand je ne mangeais pas toutes les 2-3h. plus de problème instestinaux dont on ne trouvait pas la cause. Plus d’énergie, je revis ! Alors que les médecins disent « c’est votre métabolismes qui est lent du à la génétique » familiale ». Et puis, on vieillit' » Merci à 40 ans !
    C’est le livre de Mark SISSON « le modèle paléo » qui m’a convaincue de ce mode de vie.

    • Ange dit :

      Surtout continue. Car depuis que j’ai commencé depuis 4 ans déjà et que je n’ai pas arrêté, je me sens mieux, plus en forme et je n’ai pas repris mes kilos… contrairement à ce qu’on m’avait prédit

      A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *