Pourquoi sommes-nous stressés ?

pourquoi le stressPourquoi la société moderne est-elle caractérisée par un niveau de stress toujours plus élevé ?

Dans les années 60 et 70, les gens rêvaient d’une époque où ils pourraient se reposer et se relaxer grâce à la technologie moderne qui les aide à faire les tâches ingrates comme nettoyer la maison. Les gens rêvaient d’inventions fantastiques qui rendaient la vie plus facile, et plus heureuse.

Avance rapide jusqu’à l’époque d’Ebay, des Iphones et de la TV qui peut se connecter à internet en un clin d’oeil.

La génération actuelle a expérimenté plus d’avancées technologiques que n’importe quelle autre au cours des dernières décennies. Grâce à l’économie mondialisée et les innovations technologiques sans fin, nous pouvons maintenant nous servir d’internet 24h/24h, 7 jours par semaine.

N’importe quel ordinateur ou PC qui a été assemblé vers 2012 est au moins 1 000 000 de fois plus puissante que l’ordinateur qui a lancé la fusée Apollo sur la lune.

Nous vivons littéralement le rêve.

Alors la vraie question est : pourquoi sommes-nous si stressés ? Ou plus important : pourquoi sommes-nous encore plus stressés que les générations précédentes ?

Les sociologues, psychologues et même les économistes récents ont tous essayé de déterminer à quel moment notre époque a-t-elle été associé de manière presque inextricable avec le stress.

Les études qui s’attaquent au “puzzle du stress” sont complexes. Cependant, j’ai pris la liberté de résumer les plus importantes pour le bénéfice de tous.

Les racines du stress

Moins de temps pour les loisirs

De nombreuses personnes associent souvent le stress avec le fait d’avoir des difficultés à avoir des enfants et à prendre soin de leur foyer.

Cependant, si nous comparons la quantité de temps que les gens passent à prendre soin de leur maison et famille maintenant et le temps qu’ils passaient à faire la même chose dans les années 1910, nous arrivons au même nombre d’heures moyennes par semaine : 52 heures.

La raison est nous passons maintenant plus de temps sur des activités additionnelles comme faire les courses et les gens ne considèrent pas ces activités comme des loisirs.

Donc même si nous avons plein d’appareils ménagers pour diminuer le temps que nous passons à réaliser ces tâches, le temps que nous pouvons allouer à nos loisirs et maintenant consommé par des activités et corvées additionnelles.

Facteurs de stress

Dans un monde idéal, une personne serait continuellement stressée au travail pourrait renverser la tendance une fois à la maison.

Je suis sûr qu’il y a des gens qui parviennent à le faire et je suis aussi certain qu’ils sont extrêmement heureux d’avoir « trouvé le truc »

Cependant, chez 60% des Américains adultes, le scénario n’est pas aussi brillant et libre de stress. La réalité est que 50% des Américains adultes rencontrent la même quantité de stress à la maison et au travail. Cela signifie qu’une adulte qui travaille ne se coupe plus du stress parce que les deux environnements sont maintenant stressants.

Standards nocifs

Ce n’est pas un secret que la société moderne soit dirigée par des doubles standards, surtout au travail.

Malgré les progrès pour l’égalité des sexes, de nombreuses personnes pensent toujours qu’une femme trop indépendante et ouverte d’esprit n’est pas désirable.

A l’inverse, un homme qui ne possède pas les mêmes capacités est considéré comme étant en échec professionnel.

Ces doubles standards sont toxiques au travail parce qu’ils encouragent une compétition agressive entre les hommes, mais ne récompensent pas les femmes qui montrent de l’initiative. Cela peut rendre le monde professionnel extrêmement frustrant et stressant pour les femmes aussi bien que pour les hommes.

Surcharge au travail

Plus de 25% des adultes américains qui travaillent se plaignent de ne pas avoir assez de temps pour finir ce qu’ils ont à faire.

Pour compenser ce manque de temps, de nombreux adultes se surchargent en travail, ce qui mène habituellement à une phase de burnout. Cela peut être difficile de se relever après un burnout si rien n’est fait pour réduire le niveau de stress au travail et à la maison.

Divorce

Le taux de divorce aux États-Unis est aujourd’hui d’environ 50%. Cela signifie qu’un pourcentage significatif de la population américain est composé de familles monoparentales avec une seule personne qui a un salaire pour faire vivre la famille.

Cette réalité force de nombreux parents esseulés (surtout des femmes) à travailler deux ou trois fois plus dur juste pour couvrir les dépenses de leur famille.

Cette situation est évidemment extrêmement stressante parce que le temps pour les loisirs est quasi inexistant et que le temps libre en dehors du travail est utilisé pour prendre soin des enfants et entretenir la maison.

Pour aller plus loin

Découvrez le pack « Dominez votre stress » qui comprend le fameux « Petit livre qui a battu le stress ». Cliquez sur l’image ci dessous pour en savoir davantage :

Le petit livre qui a battu le stress

Besoin de maigrir durablement ?

Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *