Pourquoi la procrastination provoque elle du stress ?

Stop à la procrastinationUne autre source de stress courant dans notre société moderne est la procrastination ou le fait reporter à plus tard ce que l’on doit faire.

La procrastination est considérée comme un facteur de stress parce qu’elle entraine souvent des retards et force les gens à travailler dur au dernier moment. La procrastination rend les situations encore plus stressantes.

La procrastination peut prendre plusieurs formes :

i. Commencer par réaliser les tâches plus faciles plutôt que les plus difficiles.

ii. Privilégier les loisirs plutôt que les activités importantes.

iii. Mener à bien des activités moins importantes afin de ne pas s’attaquer à des activités plus importantes.

99% du temps, les personnes regrettent d’avoir procrastiné parce qu’elles ont moins de temps pour mener à bien ce qu’elles auraient dû démarrer il y a déjà longtemps.

Une personne peut se sentir satisfaire et heureuse pendant qu’elle procrastine, mais cela change très vite lorsque les délais à tenir se rapprochent et qu’elles réalisent qu’elles ont ‘dépensé’ tout le temps don’t elles disposaient.

Pourquoi les gens procrastinent-ils ?

Afin de combattre la procrastination, nous devons comprendre pourquoi les gens procrastinent :

Inconfort

Ce n’est pas un secret que le fait de faire un effort ou une activité contraignant entraine un certain niveau d’inconfort. Déployer un effort ou dépense de l’énergie est nécessaire pour être productif.

Lorsqu’une personne est mentalement, émotionnellement ou physiquement fragile, elle peut procrastiner afin de reporter cette sensation d’inconfort.

Une faible tolérance envers l’inconfort est la raison la plus courante pour reporter ce que l’on doit faire. La plupart du temps, les gens n’ont pas conscience de leur propre tolérance envers l’inconfort et le choix de procrastiner est entrainé par un désir inconscient d’éviter cet inconfort.

La peur d’échouer

certains adultes ont si peur d’échouer qu’ils remettent ce qu’ils doivent aussi longtemps qu’ils le peuvent.

Lorsqu’une personne a peur d’échouer, il ressent tout l’inconfort mental et émotionnel s’il échoue à faire ce qu’il doit faire. Les personnes perfectionnistes ont plus tendance à procrastiner parce qu’elles sont souvent peur de l’échec.

La peur du rejet et/ou de la censure

Il y a certaines situations ou une personne hésite à faire quelque chose parce qu’elle sent qu’une autre personne peut-être en désacord avec sa manière d’agir.

Cette peur est ancrée dans la croyance que le jugement des autres personnes et plus important que le nôtre. Par exemple, une personne qui a voulu apprendre à peindre peut procrastiner de manière indéfinie parce qu’elle sent que les autres personnes jugeront ses peintures de manière négative.

Refus de faire quelque chose

lorsqu’une personne sent qu’il n’est pas juste qu’elle ait à faire quelque chose, elle tentera naturellement de la repousser aussi longtemps que possible.

Une personne peut être frustrée et en colère de manière croissante au fur et à mesure que les délais à respecter se rapprochent. Lorsqu’elle doit travailler deux fois plus dur pour finir ce qu’elle a à faire, la personne devient de plus en plus stressée par la situation.

Si une ou plusieurs raisons citées ci-dessus s’appliquent à vous, sachez qu’il s’agit seulement d’états d’esprit et que vous pouvez les maîtriser à ma faveur d’un comportement plus positif et productif.

Vous pouvez commencer à cesser de procrastiner en suivant ces étapes

Ne tergiversez pas trop

Tergiverser n’est jamais un bon choix parce qu’il est fatiguant de ressasser mes mêmes idées sans arrêt dans votre tête, sans jamais que cela se transforme en action.

À la place de penser à faire quelque chose encore et encore, faites-le. Vous vous souvenez du slogan de Nike, “just do it”? C’est le slogan parfait contre la procrastination !

Changer d’état d’esprit

De nombreuses personnes procrastinent parce qu’elles veulent reporter quelque chose qui ne leur plait pas ou leur apporte du stress.

À la place de penser que vous vous libérez de quelque chose qui ne vous plait pas, pensez à la procrastination comme quelque chose qui va prolonger cette chose parce que vous finirez tout de même par le faire, même si ce n’est pas tout de suite.

Planifiez

Si vous vous sentez anxieux à propos de quelque chose que vous devez faire, vous pouvez réduire votre anxiété ou vos doutes en planifiant à l’avance. Assurez-vous d’écrire les détails de ce que vous avez à faire et votre plan pour y parvenir.

D’habitude, nous voyons les choses de manière différente lorsqu’elles sont écrites. Les choses qui peuvent apparaitre horribles ou trop difficiles semblent plus faciles à contrôler et gérer lorsqu’elles sont détaillées sur le papier. Si cela fonctionne pour vous, vous pouvez recommencer dès que vous sentez que vous procrastinez.

Pour aller plus loin

Découvrez le pack « Dominez votre stress » qui comprend le « Manuel de survie contre le stress professionnel ». Cliquez sur l’image ci dessous pour en savoir davantage :

manuel de survie contre le stress professionnel

Découvrez aussi ma formation sur la gestion du temps et la productivité. Vous trouverez une technique plus efficace que les Todo list : la méthode GTD :

Mieux gérer votre temps, rester organisé

Besoin de maigrir durablement ?

Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *