Est-ce que maigrir aide réellement à la perte de poids ?

maigrir aide réellement à la perte de poids  Entre maigrir et perdre du poids, on fait rarement la différence. Dans les deux cas, on cherche à se débarrasser de kilos superflus. Lorsqu’on se pèse sur la balance, on constate qu’on prend ou qu’on perd des kilos. Mais on ne sait pas si ce changement correspond à une perte de graisse. Notre corps étant composé de nombreux éléments, une perte de poids ne fait pas toujours référence à une perte de graisse. Pour adopter un bon programme visant à réduire son taux de graisse, il faut recourir à un programme adapté.

Comprendre la constitution du corps pour perdre du poids

Le corps de l’homme est généralement constitué d’eau, de muscles et de graisses. Pour être précis, notre corps est composé de 15% d’os, de 25% d’organes et 10% de peau et de sang. Le reste est distribué entre les muscles, les graisses et l’eau, sachant que l’homme a un volume plus élevé de muscles et la femme un volume plus élevé de graisse. Lorsqu’on entame un régime, on perd en priorité l’eau, puis des muscles et enfin de la graisse. Avant d’entamer un quelconque programme minceur, il faudrait donc bien définir son objectif de physique idéal. On peut bien ne pas perdre de poids tout en ayant une silhouette bien dessinée. De ce fait, on perd de la graisse au profit des muscles. En somme, le poids indiqué sur la balance est un mauvais indicateur pour maigrir.

Connaitre sa masse de graisse pour mieux maigrir

D’une manière générale, le corps de l’homme est composé de 15% de masse graisseuse contre 25% pour la femme. Cette différence est principalement due au fait que la femme a besoin de réserves énergétiques pour faire face à l’accouchement. Selon les individus, l’indice de masse graisseuse peut différencier de la norme. Ainsi, chez les sportifs de haut niveau, les femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les seniors, on ne peut pas comparer leur IMG à ceux d’un adulte quelconque. A titre d’indication, chez la femme, un IMG inférieur à 25% est considéré comme maigre, au-delà de 30% on parle d’excès de masse grasse. Chez l’homme, on considère qu’il est maigre lorsque son IMG indique en deçà de 15% et en excès de masse grasse au-delà de 20%. Il ne faut pas confondre l’IMG à l’indice de masse corporelle ou IMC qui aide à déterminer l’état nutritionnel d’une personne. L’IMC permet notamment de déterminer si un individu est en état d’obésité ou de famine.

Comment mesurer son IMG

Il existe plusieurs moyens qui permettent de mesurer l’IMG. Le plus simple consiste à se procurer une balance impédance-mètre. Plus qu’un simple pèse-personne qui indique uniquement le poids, l’impédance-mètre renseigne sur la quantité de gras, de muscle et d’eau contenue dans l’organisme. L’outil a la capacité de distinguer ces valeurs au moyen de capteurs qui envoient de faibles intensités électriques sur le corps lorsqu’on monte dessus. Ces stimulations aident à déterminer les différentes données sur la quantité d’eau, de muscle et de gras contenues dans le corps. Si en apparence, l’impédance-mètre a l’air des plus pratiques, il faut réunir de nombreuses conditions pour qu’il puisse donner des chiffres fiables. Parmi ces conditions il faut notamment être à jeun ou ne pas avoir fait d’activité physique intense dans les 12h précédant la mesure. A défaut d’acheter un impédance-mètre pour un usage domestique, on peut en trouver dans les milieux hospitaliers ou dans les cabinets de nutritionnistes.

Calculer son IMG et adopter un programme minceur

Si l’impédance-mètre peut sembler difficile à manipuler, on peut recourir à des méthodes alternatives pour mesurer son IMG. Le plus simple consiste à appliquer la formule de Deurenberg qui se traduit en IMG = (1,2 × IMC) + (0,23 × âge) – (10,8 × S) – 5,4. La lettre S correspondant à 0 s’il s’agit d’une femme et 1 s’il s’agit d’un homme. Comme indiqué plus haut, si l’IMG se situe entre 25 et 30% pour la femme contre 15 et 20 % chez l’homme, on peut en déduire que le taux est normal. Au-delà ou en deçà de ces taux respectifs, il faudrait adopter un autre mode de vie afin de se rapprocher de la moyenne. A titre de rappel, le calcul de l’IMG concerne uniquement les adultes de 18 à 65 ans et exclut les cas particuliers comme les amputés, les personnes naines ou géantes.

Entamer un programme du perdre du gras

Une fois qu’on arrive à distinguer la quantité de gras qu’il faut perdre, la bonne nouvelle c’est qu’on peut suivre un régime adapté. Pour cela, il n’est pas besoin de se laisser mourir de faim, mais surtout d’adopter un nouveau mode d’alimentation. Il s’agit à priori de limiter sa consommation d’aliments qui comprennent beaucoup de matière grasse. Pour cela, il faut avoir la main légère sur les fritures, ainsi que les sauces qui contiennent beaucoup de calories. Penser également à gérer sa consommation d’aliments préparés, de boissons gazeuses et de sucreries. Le mieux quand on décide de prendre soin de son corps est de passer un peu plus de temps dans la cuisine pour préparer de vrais plats. Cela vous donnera l’opportunité de bien choisir vos ingrédients et de varier les modes de cuisson. Pour vous aider j’ai créé le défi BSlim.

Miser sur le sport pour entretenir sa forme

Faire une activité physique régulière figure toujours au programme de personnes qui souhaitent perdre du poids. On ne peut pas en faire l’impasse lorsqu’on veut maigrir. Dans son programme d’élimination de la graisse, commencer par des séances de cardio. Le jogging, le vélo ou la natation sont des activités cardio simples à effectuer qui aident à brûler les calories et à augmenter le métabolisme de base. Programmer des séances d’une demi-heure trois fois par semaine pour obtenir des résultats. Faire également des exercices de musculation aide à perdre du gras sur le long terme. Les changements sur le corps ne vont pas tarder à se faire remarquer. A ce stade, il ne faut pas s’alarmer de prendre du poids sur la balance. Le muscle pèse plus lourd que la graisse mais s’avère moins volumineux et aide à avoir une apparence plus tonique.

Besoin de maigrir durablement ?

Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *