Body pump, dur dur la reprise

body pumpLe body pump c’est un cours de fitness que je pratiquais régulièrement avec ma femme avant la naissance de notre fille. Cette semaine, je me suis inscrit dans une salle de sport pour m’y remettre : j’avais oublié que cela faisait si mal les courbatures…

 

Pourquoi je ne me suis plus contenté du vélo?

A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai mal partout. Surtout aux cuisses et aux fessiers, à cause des courbatures. J’ai tellement mal que j’ai du mal à m’asseoir. Mais je suis fier. Fier d’avoir tenu tout le cours.

J’ai décidé de reprendre des cours de fitness et surtout de body pump, parce que cela me manquait.

Oui c’est bien de faire du vélo (il m’arrive de faire 50 km certains week-end) mais cela ne procure pas les mêmes sensations. Aussi, mieux manger ne me suffisant pas, il me fallait à tout prix reprendre une activité physique plus intense.

C’est donc pour cela que j’ai de nouveau opté pour le body pump, body attack ou body combat. Il y a aussi l’émulation de progresser et de faire mieux que les autres. Pour finir, c’est très efficace. Je sais qu’après 3 cours, je vais commencer à voir les résultats. Bien que je ne deviendrais un « gros bras » comme on en voit toujours dans les salles de musculations (vous savez, hyper développé en haut, et mince en bas), je vais sécher tout en me raffermissant.

Qu’est-ce que le body pump ?

Le body pump c’est un cours de fitness qui a pour vocation de renforcer musculairement toutes les parties du corps. Le cours dure 60 minutes même si certains clubs comme le mien font le programme de 45 mn les jours de la semaine (sans les biceps/triceps ou épaules/fentes).

Le travail s’effectue en musique avec des poids, une barre d’haltères et un step. Le but est de se développer musculairement grâce à des mouvements répétitifs mais modulés dans leurs amplitudes. Cela permet de solliciter les muscles sur des séquences rythmiques différentes ce qui contribuent à leurs renforcements. C’est pour cela qu’avoir de la musique booste énormément puisque le rythme musical aide à soutenir le mouvement.

Mais voyez plutôt à quoi cela ressemble en vidéo :

Mon premier cours de body pump (après 3 ans)

Pour cette reprise, je vous avoue que je n’étais pas à l’aise. Au début du cours, le prof demande s’il y a des nouveaux. J’ai levé le doigt, même si j’en avais fait pendant plus 5 ans…
Il me donne quelques consignes de bases notamment sur le chargement de la barre puis démarre le cours.

Il faut savoir que la première chanson c’est l’échauffement, donc donne un aperçu de tous les mouvements du cours. Facile…

Les choses se gâtent pour les jambes. Je ne charge pourtant pas lourd, mais les squats avec les répétitions en moitié inférieure me tuent. A la fin de la chanson, mes jambes tremblent, au niveau cardiovasculaire c’est violent… Je sais que je vais souffrir après.

Vient la chanson des pectoraux qui me permet de récupérer. Les pectoraux se travaillent avec des développés couchés que l’on effectue allongé sur le step. Vu que j’ai mis 5 kg de chaque côté (ce qui n’est rien), cela me permet de reprendre mon souffle.

Pour le dos, je garde le même poids. A force de faire des tirages, des levers et des épaulés jetés, mon cœur s’est vraiment emballé. Il faut dire qu’est l’une des chansons les plus cardios du body pump après celle des jambes.

Ensuite vient la chanson des triceps: je n’ai pas eu la force de faire les pompes (snif) et j’ai eu honte… mais les participants ne se sont pas moqués car ils sont tous passés par là…

La chanson des biceps m’a marqué, puisque c’était « eye of the tiger » de la BO de Rocky.

Nous n’avons pas fait les épaules et les fentes puisque c’était le programme de 45mn où l’on sacrifie 2 chansons (soit les triceps/biceps ou les épaules/fentes)

Nous avons fini par les abdominaux et la chanson de stretching (étirements).

Conclusion

Dure la reprise. Je peux vous dire que j’ai souffert, mais je suis super content. J’ai retrouvé toutes les sensations qui me manquaient. Il faut le vivre pour savoir de quoi je parle. J’ai hâte d’y retourner, pour faire mieux, pour mettre plus de poids.

Pour ceux qui n’ont malheureusement pas le temps ou les moyens d’aller dans une salle de sport, puisque cela coûte assez cher, découvrez ce programme de 3 mois pour changer de corps, que vous pourrez faire à la maison.

Et vous, avez-vous déjà repris le sport après avoir arrêté longtemps ? Quels sont les astuces pour avoir moins de courbatures ? Que pensez-vous du body pump ? Connaissiez-vous ce cours ?

N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires, à nous suivre sur les différents réseaux sociaux et à télécharger nos conseils gratuits.

Besoin de maigrir durablement ?


Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

2 comments

  1. Cédric dit :

    Bonjour,
    J’en fais depuis 5 mois à raison de 2 séances/semaine et c’est vraiment violent comme discipline. La partie la plus hardcore pour moi intervient pour les biceps, c’est l’enfer absolu à la fin de la 2ème série avec 12 kg.

    Je supporte relativement bien les squats en revanche avec une barre chargée à 17 kg, il faut dire que mes cuisses sont beaucoup sollicitées à côté avec d’autres cours Les Mills, je supporte ainsi mieux la douleur.

    Quant aux pompes-triceps, obligé de faire comme les filles avec les genoux au sol car je sais pas faire.

    Les développés-couchés sont assez difficiles aussi, je mets 15 kg et ouf, à la dernière série le mental joue vraiment sa partition, ça devient infernal mais je m’accroche.

    Au final, même si c’est vraiment un enfer à traverser, c’est un cours que j’aime beaucoup et qui apporte énormément, du moins à titre personnel, sur les plans respectifs du mental et du bien-être. Et on est tous dans la difficulté, le fait d’être un collectif dans la même galère doit inconsciemment contribuer à s’arracher jusqu’à la fin. Je n’ai jamais ressenti un sentiment de honte lorsque j’ai dû cesser le mouvement pour les biceps pendant 15 secondes, c’est vraiment très difficile et on a chacun son niveau. La honte n’a vraiment pas lieu d’être présente, on est là pour progresser.

    Concernant les courbatures, je m’en sors relativement bien. Seuls les pectoraux font un peu mal, autrement je récupère vite en 2 heures à peine. Faisant du body jam, body combat, cx works et body step à côté, et ayant également pratiqué le jogging durant 2 ans, un peu de kung-fu et du fitness chez moi, ça joue beaucoup en ma capacité de récupérer plus vite et d’avoir un essoufflement plus tardif. Ce qui est essentiel parce que, cela n’en donne pas l’air, mais le pump est autant du cardio que du renforcement musculaire.

    • Ange dit :

      Merci Cédric pour ce commentaire très très instructif !!!
      Effectivement ce que j’apprécie à ce cours c’est le travail du mental, qu’on ne retrouve pas dans les autres. C’est plus cela que le travail musculaire car on n’a pas vraiment de gros bras en faisant du body pump.
      Après 2 mois, je commence à voir les résultats… Moi je fais les triceps sur les genoux. La chanson des biceps je la trouve par contre plus facile mais il faut dire que je ne charge pas beaucoups 1 barre avec 2 fois 5 kg..
      Par contre tu n’as parlé du dos. Moi j’aime bien car cela élimine bien le stress.

      Je suis d’accord avec toi, après 1 mois, on n’a presque plus de courbature. A peine une légère sensation dans les pecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *