Consommer du lait est-il dangereux ?

verre de laitLe lait : il fut un temps où on faisait son apologie. Principalement source de calcium, le lait intervient entre autres dans la solidification des os. Actuellement, on fait face à un nouveau postulat qui affirme qu’il n’est plus bon de boire du lait. Hormis les problèmes d’intolérance au lactose, on évoque également que le lait est également une cause de maladies cardiovasculaires et favoriserait certains cancers. A quel point boire du lait devient-il donc nocif pour la santé ?

Le lait provoque des diarrhées

Il semblerait que les cas d’intolérance au lactose concerneraient entre deux et cinq Français sur dix. Les mammifères sont dotés d’une enzyme appelée lactase qui aide à digérer le lactose. Plus on grandit, moins on produit la lactase et donc, moins le lactose est supporté par l’organisme.

L’intolérance au lactose varie selon les individus. En Europe du Nord par exemple, le lait est mieux supporté que chez les Asiatiques. Toutefois, même si on est victime de diarrhée, il est difficile de mettre le lait immédiatement en cause. Cela peut être dû à une prise d’antibiotiques par exemple. En cas d’intolérance au lactose, on peut toujours se rabattre sur le lait délactosé pour accompagner le café.

Le lait favorise les maladies du cœur

Une fois de plus, le lactose est dans la ligne de mire de ses détracteurs. On sait que les maladies cardiovasculaires sont provoquées par la présence du mauvais cholestérol dans l’organisme. Mais on pointe également du doigt le lactose comme étant à l’origine de ces problèmes cardiovasculaires.

Ceci explique notamment, pourquoi le régime paléo est de plus en plus prisé. Mais pour provoquer des maladies cardiovasculaires, il faudrait consommer une grande quantité de produits laitiers au quotidien.

A titre de rappel, un adulte est recommandé de consommer 3 portions de produits laitiers par jour. A titre de référence, une portion de produit laitier correspond à 30g de fromage, un verre de lait ou un yaourt. Par ailleurs, hormis le lactose, le lait comprend également du calcium, de la vitamine D, du potassium ainsi que du magnésium. Ces nutriments contribuent au contraire à réduire les risques d’AVC.

Le lait prédispose au cancer

On évoque le développement du cancer du sein chez les femmes et de la prostate chez les hommes. Il semblerait en effet, qu’une forte consommation de calcium augmente les risques de développer un cancer de la prostate. Mais pour que cela arrive, il faudrait tout de même consommer d’énormes quantités de produits laitiers au quotidien.

Les avis sont plus partagés concernant le cancer du sein. Si, à priori, le lait a une incidence neutre sur le développement ou non du cancer du sein, il n’est pas très conseillé pour les femmes qui ont été victimes d’un cancer du sein. En effet, la matière grasse contenue dans le lait contient de l’œstrogène et augmenterait les risques de récidive.

Difficile de distinguer le faux du vrai au milieu de ces différents postulats. Il faut croire que le lait et ses dérivés méritent aussi qu’on les consomme avec modération pour éviter les complications.

Besoin de maigrir durablement ?

Défi B-Slim Une méthode qui m'a fait perdre 20kg durablement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *